La seconde vie du carton

La seconde vie du carton

Vous triez et faites enlever vos déchets de carton, mais savez-vous ce qu’il deviennent? Le recyclage leur offre une deuxième vie, et même plus. Avec ses sept vies, le carton n’a presque rien à envier au chat, qui en a neuf.

Si le carton peut faire l’objet de plusieurs recyclages, la qualité de ses fibres diminue hélas à chaque cycle. Voilà pourquoi la limite se situe entre 5 et 7 cycles, selon la qualité de départ du carton.

Déchets de carton: rien ne se perd…

Les déchets de papier et de carton ne sont en général pas triés séparément. Il faudra donc les séparer avant leur recyclage. Mais ce n’est pas la seule opération de pré-traitement:

  • Tout d’abord, le passage par une chaîne de tri (manuelle ou mécanique) séparera papier et carton et permettra d’éliminer les impuretés comme le plastique, le métal ou le bois
  • Certains papiers devront passer par une étape de broyage dans un shredder.
  • Les papiers et cartons triés et nettoyés sont pressés en balles et expédiés en vrac chez les papetiers.

Les papetiers vont incorporer les papiers et cartons dans le processus de production de nouveaux papiers ou cartons:

  • Les déchets sont désintégrés dans des tambours et mélangés à de l’eau chaude.
  • Un système de tamis et de centrifugeuses permet d’éliminer les impuretés (métal, plastique…)
  • Si nécessaire, les papiers sont désencrés grâce à l’ajout de produits chimiques
  • Le papetier ajoute de nouvelles fibres de bois à la pulpe (la lignine). La proportion entre les fibres recyclées (de moins bonne qualité) et les nouvelles fibres de bois déterminera la rigidité du carton ou du papier. Si besoin, le papetier rajoutera aussi des adjuvants et des agents de remplissage.
  • La pulpe obtenue est déposée sur un tamis. À ce stade, elle contient encore 99% d’eau. Elle sera pressée pour ramener la proportion d’eau à 50%.
  • Les papiers ou cartons sont ensuite séchés au moyen de cylindres chauffés à la vapeur, et éventuellement enduits d’une couche (par exemple pour permettre l’impression)
  • Le papier est enroulé sur une bobine. Le carton sera découpé en feuilles.

Tout se transforme

Les usages du carton et du papier recyclés sont nombreux, mais la forme la plus courante reste la production de carton ondulé.

Ce carton d’emballage est composé d’une feuille de papier ondulé placée entre deux feuilles de papier ou de carton (liner). L’épaisseur des cartons de liner et du papier ondulé déterminera la rigidité de l’emballage et ses propriétés isolantes.